culture,visites et découvertes

culture

 Les sites ,et lieux remarquables à découvrir

Le village d'Apremont et son parc.

http://www.dailymotion.com/video/x2rgtt_le-jardin-extraordinaire_music#.US_N3zAvs1I

lAu Moyen-Age, Apremont était un village de carriers ; les carrières fournissaient en abondance des pierres de taille, acheminées sur des bateaux à fond plat, sur l'Allier, puis sur la Loire. Celles-ci servaient à la construction d'édifices religieux, parmi lequels la cathédrale d'Orléans et l'abbaye de Saint Benoît-sur-Loire. Une des maisons du XVème siècle, devant l'ancien port d'embarquement, porte encore le nom de «Maison des mariniers». 
Entre les deux guerres, le maître de forges du Creusot Eugène Schneider, aidé du décorateur M. de Galéa, va entreprendre un patient travail de mise en valeur du village. Ce qui n'est pas en harmonie avec le site est rasé et, à la place, des groupes entiers de maisons sont reconstruits dans le style médiéval berrichon.p7130028.jpg

 

http://www.apremont-sur-allier.com  



 

 

Palais de Jacques Coeur

Dans le centre historique de Bourges, Ville d'Art et d'Histoire, visitez le Palais Jacques Cœur, l'un des plus somptueux édifices de l'architecture civile gothique du XVe siècle, et découvrez le personnage d'exception que fut Jacques Cœur, marchand, aventurier et grand argentier du roi Charles VII. Un chef-d'œuvre du gothique flamboyant. S'y conjuguent le répertoire gothique, la symbolique royale, des éléments des armes de Jacques Cœur et des représentations réalistes de la vie quotidienne. Un palais au confort bourgeois. Inspiré de l'architecture aristocratique des demeures du duc Jean de Berry, l'édifice est doté de cheminées dans toutes les pièces et d'une étuve pour la toilette. Lacirculation d'apparat est dissociée de la desserte privée

http://palais-jacques-coeur.monuments-nationaux.fr

5347115810-6c22f6c08d-m.jpg

 

 

Chantier Médiéval de Guédelon

Au coeur de la Puisaye, dans l'Yonne en Bourgogne, une cinquantaine d'oeuvriers relèvent un défi hors norme : construire aujourd'hui un château fort selon les techniques et avec les matériaux utilisés au Moyen Âge.

 Au milieu d'un espace naturel mettant à disposition toutes les matières premières nécessaires à la construction : pierre, bois, terre, sable, argile...des carriers, tailleurs de pierre, maçons, bûcherons, charpentiers, forgeron, tuiliers, charretiers, vannier, cordier... bâtissent jour après jour un véritable château fort sous les yeux de milliers de visiteurs.

p7160141.jpg

 

 

 

 

 

http://www.guedelon.fr/fr/l-aventure-guedelon_01.html

 

 

Bibracte et le Mont Beuvray
L'archéologie à pleins poumons !

 

Dans le massif du Morvan, un mont boisé révèle une ancienne capitale gauloise. Bibracte, c'est un "Site naturel remarquable", un musée de la civilisation celtique innovant et un important centre de recherche. De nombreuses activités mettent la civilisation gauloise à portée de toute la famille

.mont-beuvray-1-1.jpg

 

 

 

 

http://www.bibracte.fr

 

Chateau de BAZOCHES demeure de VAUBAN

Accroché aux collines Morvandelles, tout près de Vézelay, le château dresse ses tours. Demeure de Vauban sous Louis XIV et cadre romantique des Nuits musicales, ce lieu emblématique vous offre mille facettes. Bazoches, une expression aboutie de l'art de vivre en Bourgogne !                        

http://www.chateau-bazoches.com                                                                                 

bazoches-1.jpg

 

 


Château de La Verrerie remonte à 1422. 

Cette année-là, le Roi Charles VII donne le Comté d’Aubigny à Jean Stuart, Comte de Darnley, Connétable d’Ecosse en reconnaissance de ses bons et loyaux services durant la Guerre de Cent Ans, dans la bataille contre les Anglais. Une petite fabrique de verre, située alors au bord du lac mais démolie en 1815 inspira le nom de « La Verrerie ». 

Mais le château ne fut pas construit avant la fin du XVe siècle, période pendant laquelle Béraud Stuart, petit-fils de Jean Stuart, à son retour de la campagne d’Italie, fait ériger le corps de logis principal dans le prolongement de la Chapelle et qui rejoint la Galerie « Renaissance » construite en 1525 par Robert Stuart, gendre de Béraud Stuart et compagnon d’armes de Bayard          


http://www.chateaudelaverrerie.com/chateau-de-la-verrerie-historique-du-ch%C3%A2teau-2-5.html

nevers-palais-ducal-1.jpg
 

 

 

 La Cathedrale de Nevers

 Après 35 ans de travaux de restauration, la cathédrale de Nevers a retrouvé ses couleurs. Les vitraux de la cathédrale de Nevers éclairent à nouveau de leur lumière l'édifice détruit pendant la seconde guerre mondiale. Un chef-d'oeuvre d'art sacré contemporain                              

http://www.christianlegac.com/article-nevers-la-cathedrale-88863060.html   

très belles photos, des vitraux et de l'ensemble  de Christian Legac                                                                                                            

cathedrale-nevers-saintcyrsaintejulitte-bd-2.jpg

 



l'Abbaye Notre Dame de la Charité sur Loire

L'abbaye Notre-Dame de La Charité fut consacrée en 1107 par le pape Pascal II. Une des cinq "filles aînées de Cluny", elle était située sur un des principaux chemins de pélerinage à St Jacques de Compostelle, près d'un pont qui franchissait la Loire. Une centaine d'églises dépendaient de La Charité. C'était à l'époque la plus grande église de France après Cluny.
Dans la deuxième moitié du 11è siècle, l'église comprenait une grande nef à trois étages d'élévation et double collatéraux, un grand transept, une abside à déambulatoire et cinq chapelles rayonnantes, une tour en façade (au nord) et une tour centrale.                         


 
800px-abside-prieure-la-charite-sur-loire-1.jpg
 



Aubigny-sur-Nère

Aubigny sur Nère, petite ville dont l’origine remonte à l’époque gallo-romaine, est entrée dans l’Histoire en 1423.... Charles VII en remet alors les clés à Jean Stuart, chef de l’armée écossaise, compagnon d’armes du chevalier Bayard, et mit ainsi un terme à la guerre de Cent Ans. 

Sous l’impulsion des Stuart, la cité se développe autour du tissage et du commerce des draps. Plus tard, Louis XIV cèdera la cité à la Duchesse de Portsmouth, favorite du roi d’Angleterre. Celle-ci y résidera jusqu’à la fin de sa vie, embellissant son château et y ajoutant un superbe parc, aujourd’hui lieu de promenade.Continuez votre balade dans la vieille ville et découvrez ses superbes maisons à colombages. Il y en a plus de 200 ! La maison du pont des Foulons, la maison du Bailli ou celle dite de François Ier...

pt-ph-aubigny1.jpg







 

http://route-jacques-coeur.org/lieux.php?anim=20

 

Château de Saint-Fargeau

Le château forme un pentagone non-régulier, dont les sommets sont de six imposantes tours de briques roses dont cinq sont surmontées de lanternons qui rappellent celles de Chambord.

Au XIXème s. furent créées dans la cour d'honneur quatre grandes pelouses rondes et ovales ornées en leur centre de corbeilles "qui (en) diminuent sans doute la noblesse mais en atténuent le vide et la monotonie"

Le château de Saint-Fargeau est ouvert à la visite, pour les parties restaurées tout au moins.Il héberge également le spectacle historique de Saint-Fargeau, son et lumière organisé par les amis du château de Saint-Fargeau afin de financer les restaurations de l'édifice.D'une durée de deux heures, il est présenté tous les vendredis et samedis durant la saison estivale.Avec plus de 600 acteurs, 60 cavaliers, des milliers de costumes de toutes époques et de tous genres3, d'une vingtaine de véhicules américains de la Libération, un équipage de chasse à courre, une fanfare, le spectacle retrace plus de 1 000 ans d'histoire en passant par Jeanne d'Arc et la Révolution française.

 

 

 

 

st-fargeau.jpg

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site